Dans quelles circonstances devrais-je modifier mon testament?

1. Révisez votre testament chaque fois que vous vivez un changement important dans votre vie

Si vous avez vécu un changement important dans votre vie, c'est une bonne raison de revoir votre testament.

Notez bien que si vous divorcez, ou si vous modifiez votre testament ou en faites un nouveau, les bénéficiaires que vous avez désignés pour vos placements enregistrés, vos régimes de retraite et vos polices d'assurance restent les mêmes. La modification des bénéficiaires désignés doit se faire séparément.

Si vous vous mariez

Lorsque vous vous mariez, votre testament est automatiquement révoqué. Autrement dit, il cesse d'être valide. C'est comme si vous n'en aviez jamais eu.

Ainsi, si vous vous mariez, vous devez faire un nouveau testament. Sinon, votre succession pourrait être partagée comme si vous n'aviez jamais eu de testament. Ce seront alors les règles de succession sans testament qui s’appliqueront.

Si vous voulez faire un nouveau testament avant de vous marier, vous devez prendre certaines précautions pour vous assurer qu'il ne sera pas révoqué à votre mariage. Vous devez le faire à une date raisonnablement rapprochée de la date de votre mariage. De plus, vous devez y inclure :

  • le nom de votre futur époux;
  • une mention indiquant que le testament est fait « en prévision » de votre mariage avec cette personne.

Si vous vous séparez

Lorsque 2 époux se séparent, leurs testaments ne sont pas automatiquement révoqués. Si vous avez indiqué dans votre testament que vous laissez des biens à votre époux, celui-ci les recevra à votre décès même si vous vous êtes séparés. Pour éviter cela, vous devez modifier votre testament ou en faire un nouveau pour retirer votre époux de la liste de vos bénéficiaires.

Si vous divorcez

Lorsque 2 époux divorcent, leurs testaments sont partiellement révoqués. En effet, le divorce annule le transfert des biens que vous vouliez laisser à votre ex-époux. Ces biens seront partagés comme s'il était décédé avant vous. Autrement dit, ils iront à la personne qui les recevrait si votre ex-époux décédait avant vous. Sinon, ils entreront dans le reliquat de votre succession.

De plus, en cas de divorce, votre ex-époux ne pourra pas être le fiduciaire de votre succession.

Si un enfant ou un conjoint de fait arrive dans votre vie

Vous feriez bien de modifier votre testament ou d'en faire un nouveau si vous attendez un enfant ou venez d'en avoir un, ou si vous avez un nouveau de fait.

S'il manque dans votre testament une personne à charge, comme un enfant ou votre conjoint de fait, cette personne pourrait s'adresser aux tribunaux et demander à ce qu'une partie de la succession lui soit versée en pensions alimentaires. Les personnes à charge sont celles dont vous êtes financièrement responsable ou dont la loi vous rend financièrement responsable au cours de votre vie.

Cacher ce site