Dans quelles circonstances devrais-je modifier mon testament?

4. Revoyez les bénéficiaires nommés dans votre testament

Lorsque vous faites votre testament, vous décidez qui héritera de vos biens à votre décès. Par exemple, vous pourriez vouloir laisser des biens à :

  • votre époux ou de fait;
  • vos enfants;
  • un autre membre de votre famille, comme un petit-enfant, une nièce ou un neveu;
  • une personne qui n'est pas de votre famille, comme un ami ou un voisin;
  • une organisation publique ou privée, comme une œuvre de bienfaisance.

Les personnes et organisations à qui vous laissez des biens sont vos « bénéficiaires ». Au fil du temps, vous pourriez vouloir les changer.

Vous feriez bien de réviser votre testament pour voir si vous aimeriez y ajouter ou en retirer des bénéficiaires.

En révisant votre testament, vous pourrez aussi vous assurer que parmi vos bénéficiaires, aucun n'est décédé et aucune organisation n'a fermé ses portes. Si c'est le cas, vous devrez décider à qui reviendront les biens. Par exemple, ils pourraient aller aux enfants du bénéficiaire ou à une autre personne, ou encore rester dans votre succession. Si vous n'écrivez rien à ce sujet dans votre testament, les biens entreront dans le reliquat de votre succession.

Cacher ce site