Dans quelles circonstances devrais-je modifier mon testament?

5. Décidez si vous voulez modifier votre testament ou en faire un nouveau

Vous pouvez modifier ou révoquer votre testament n'importe quand, à condition d'être . Autrement dit, vous devez savoir :

  • pourquoi vous faites un testament;
  • quelle est la valeur de vos biens;
  • quelles personnes à charge désigner comme bénéficiaires.

Vous pouvez modifier des parties seulement de votre testament, ou le révoquer en entier.

Révoquer votre testament

Si vous révoquez votre testament, il deviendra invalide. Et si vous n'en faites pas de nouveau, ce sera comme si vous n'en aviez jamais eu. À la place, ce sont les règles de succession sans testament qui s'appliqueront.

Il y a certaines choses qui entraînent automatiquement la révocation de votre testament, par exemple si vous vous mariez ou si vous faites un nouveau testament.

Vous pouvez aussi révoquer votre testament en détruisant l'original, par exemple en le brûlant, en le déchiquetant ou en le déchirant en morceaux.

Il ne suffit pas d'écrire « révoqué » directement sur votre testament ou d'en biffer des sections pour le révoquer ou le modifier.

Modifier votre testament

Si vous voulez modifier votre testament, vous pouvez tout simplement en faire un nouveau.

Vous pouvez aussi faire un « codicille ». Il s'agit d'un document juridique distinct qu'on prépare de la même façon qu’un testament.

Les codicilles sont habituellement utilisés pour apporter de petits changements au testament. On peut en faire un par exemple pour ajouter ou retirer un bénéficiaire, ou encore pour modifier le montant d'un legs pécuniaire. Le codicille doit préciser la section de l'original que vous souhaitez modifier et la nature du changement en question.

Vous ne pouvez pas modifier votre testament déjà signé en écrivant directement dessus.

Renseignements pour le fiduciaire de votre succession

L'Ontario n'a pas de base de données centralisée pour les testaments, et vous n'avez pas à déposer votre testament auprès d'un tribunal ou du gouvernement. Vous devez donc vous assurer de conserver votre testament en lieu sûr. Vous pourriez par exemple le ranger dans vos tiroirs personnels ou dans un coffret de sûreté à la banque, ou encore le confier à votre avocat. Assurez-vous que votre fiduciaire de succession saura où le trouver.

Il est aussi conseillé de dresser la liste de vos biens, y compris vos comptes en banque, vos placements et vos polices d'assurance, et de noter certains mots de passe, comme ceux de vos services bancaires en ligne et de vos comptes de médias sociaux. Informez votre fiduciaire de l'endroit où les trouver.

Cacher ce site