Je n’ai pas eu d’accident, mais je me suis blessé au travail. Que dois-je faire?

1. Prenez des notes

Prenez des notes sur vos symptômes, relevez par exemple :

  • ce que vous êtes en train de faire quand ils se présentent au travail;
  • ce que vous ressentez quand ils se présentent;
  • la gravité des symptômes.

Cela pourrait vous aider à trouver une solution et à savoir si vos symptômes sont liés à votre travail.

Gardez vos notes en lieu sûr, au cas où vous en auriez besoin plus tard.

À mentionner quand vous décrivez vos symptômes

Si vos symptômes sont physiques, notez combien de temps vous passez au travail à accomplir des tâches physiques qui pourraient aggraver ces symptômes. Par exemple :

  • vous tenir debout;
  • marcher;
  • lever des objets;
  • vous pencher;
  • vous mettre à genoux;
  • tendre les bras.

Si vos symptômes sont causés par une substance à laquelle vous êtes exposé au travail, notez la substance et la fréquence de l’exposition. Par exemple, si vous respirez mal, dites à votre médecin à quoi vous êtes exposé quand vos symptômes se présentent :

  • gaz;
  • fumée;
  • parfums;
  • odeur de moisissure;
  • froid;
  • chaleur;
  • bruit;
  • etc.

Dites aussi à votre médecin si vos symptômes disparaissent et quand. Par exemple, s’ils s’en vont quand vous quittez une certaine pièce, allez dehors ou ouvrez les fenêtres.

Si vos symptômes sont psychologiques, décrivez ce qui se passe quand ils se présentent. Par exemple, vous êtes nerveux ou vous avez peur quand vous devez utiliser la machine qu’un ami utilisait quand il s’est blessé gravement. Indiquez aussi si vos symptômes nuisent à vos activités quotidiennes au travail ou ailleurs.

Cacher ce site