3. Appelez une clinique d'aide juridique communautaire

Je n'ai pas les moyens d'engager un avocat du droit de la famille. Qui d'autre peut m'aider?
Cette question comprend une réponse et 5 étapes
1
2
3
4
5

3. Appelez une clinique d'aide juridique communautaire

Certaines cliniques juridiques communautaires de l'Ontario offrent gratuitement de l'aide ou des conseils juridiques sur des questions de droit de la famille aux personnes à faible revenu.

Pour obtenir de l'aide juridique d'une de ces clinique, vous devez généralement résider dans le secteur servi par la clinique, et votre revenu et vos actifs doivent être inférieurs à un certain seuil. Pour trouver la clinique juridique communautaire la plus près de chez vous, faites une recherche par code postal.

Si la clinique de votre secteur offre des services juridiques dans le domaine du droit de la famille, ces services peuvent comprendre ce qui suit :

  • consultation et information gratuites;
  • renseignements et services pour vous aider à vous préparer;
  • représentation par un intervenant de la clinique, c'est-à-dire un avocat, un auxiliaire juridique communautaire ou un étudiant en droit;
  • orientation vers un avocat d'un cabinet privé, un avocat de service ou un organisme communautaire.

Si la clinique de votre secteur ne peut vous aider, elle pourra sans doute vous aiguiller vers un avocat d'un cabinet privé, un avocat de service ou toute autre personne susceptible de vous aider.

Sociétés étudiantes d'aide juridique

Il existe quelques sociétés étudiantes d'aide juridique où travaillent des étudiants en droit, sous la supervision d'avocats. Ces sociétés font partie des facultés de droit de l'Université d'Ottawa, de l'Université de Toronto, de l'Université Queen's à Kingston, de l'Université de Windsor, de l'Université Lakehead (Thunder Bay), de l'Université York (Toronto) et de l'Université Western (London).

Si votre revenu est assez bas, vous pourriez avoir droit à de l'aide pour des affaires relatives à la garde d'enfants, au droit de visite et aux pensions alimentaires. Certaines sociétés étudiantes peuvent également offrir de l'aide sur d'autres affaires de droit de la famille, comme les ordonnances restrictives et les aliments à l'égard du conjoint. Ces sociétés n'offrent aucune aide pour les affaires entendues par la Cour supérieure de justice.

Mis à jour le 15 juillet 2019

Parlez Français