Quelles sont les implications du placement d’un enfant en adoption?

Quand vous placez votre enfant en adoption, cela signifie que vous renoncez :

  • au droit de prendre des décisions pour votre enfant;
  • à la responsabilité de soutenir financièrement votre enfant.

Il existe une foule de raisons qui peuvent vous pousser à confier votre enfant à l’adoption. L’incapacité de subvenir à ses besoins de base ou de s’en occuper en est un exemple.

L’adoption est permanente : une fois votre enfant placé en adoption, vous ne pouvez plus le reprendre.

Vous n’avez rien à payer et ne pouvez recevoir aucun montant lorsque vous confiez votre enfant à l’adoption.

Vous devez fournir des renseignements sur vos antécédents sociaux et médicaux. Cela peut aider votre enfant s’il vient à tomber malade et a besoin d’un traitement.

Consentement à l’adoption

Pour placer votre enfant en adoption, vous devez signer une formule de . Ce document prouve que vous êtes d’accord pour confier votre enfant à l’adoption. Vous devez le signer en présence d’un avocat.

Votre enfant doit avoir au moins sept jours – sans compter le jour de sa naissance – pour que vous puissiez signer la formule de consentement.

Vous avez le droit de changer d’idée dans les 21 jours qui suivent la date à laquelle vous avez signé la formule de consentement à l’adoption.

Si vous changez d’idée après ce délai de 21 jours, vous pourrez retirer votre consentement si les deux conditions suivantes sont réunies :

  • votre enfant n’a pas encore été placé dans une famille adoptive;
  • le tribunal accepte que vous retiriez votre consentement.
Cacher ce site