Quelles sont les implications du placement d’un enfant en adoption?

1. Choisisez le type d’adoption

En Ontario, il existe 3 moyens de placer un enfant en adoption.

Quel que soit le moyen choisi, nul n’a le droit de faire pression sur vous pour vous pousser à confier votre enfant à l’adoption.

Type d’adoption

Adoption publique

L’adoption publique consiste à placer votre enfant en adoption par l’intermédiaire d’une (SAE).

Lorsque vous communiquerez avec la SAE de votre région, l’intervenant vous expliquera quelles sont vos options, et vous aidera à déterminer si l’adoption publique est la bonne solution pour vous et votre enfant.

Adoption privée

Dans le cas de l’adoption privée, vous placez votre enfant par les soins d’une agence ou d’une personne autorisée par l’État.

Quand vous communiquerez avec cette agence ou personne, un conseiller en adoption vous parlera au téléphone ou vous rencontrera en personne. Ce conseiller répondra à vos questions et vous expliquera le processus d’adoption privée.

Adoption par un membre de la famille

L’adoption par un membre de la famille est parfois appelée l’adoption par personne apparentée ou par beau-parent. Elle consiste à confier votre enfant à un membre de votre famille qui l’élèvera.

Il peut s’agir du beau-père ou de la belle-mère, d’un grand-parent, d’une tante, d’un oncle, d’une grand-tante ou d’un grand-oncle de votre enfant. Ce membre de la famille doit faire une demande au tribunal s’il veut adopter votre enfant.

Si vous avez moins de 18 ans

Si vous n’avez pas encore 18 ans, vous avez quand même le droit de décider si vous voulez ou non placer votre enfant en adoption. Le Bureau de l’avocat des enfants vous rencontrera, afin de s’assurer que vous comprenez quels sont vos choix et que personne n’exerce de pression pour vous pousser à prendre cette décision.

Cacher ce site