Mon enfant se fait intimider. L’école est-elle obligée de l’aider?

2. Signalez l’intimidation

Le directeur doit enquêter sur tous les signalements, qu’ils soient faits par un enseignant, un élève ou un parent. Certaines victimes préfèrent signaler elles-mêmes le problème. Apprenez à votre enfant que cela ne fait pas de lui une « balance » ou un « rapporteur ». Demandez-lui s’il veut votre aide ou s’il préfère s’en occuper tout seul.

Le personnel du conseil scolaire qui travaille directement avec les élèves, comme les enseignants, les travailleurs sociaux et les conseillers en orientation, a aussi l’obligation de signaler les cas d’intimidation.

L’école doit encourager les élèves à en parler eux-mêmes, et doit s’assurer qu’ils ne soient pas ensuite la cible d’autres actes d’intimidation pour avoir dénoncé leurs intimidateurs.

Si votre enfant est très jeune ou s’il ne veut pas parler lui-même, vous pouvez vous adresser à son enseignant ou au directeur.

Si un enseignant ou le personnel de l’école remarque un cas d’intimidation, il doit le signaler directement au directeur.

Cacher ce site