Je n’étais pas au travail quand je me suis blessé. Pourrait-il quand même s’agir d’une blessure professionnelle?

1. Prenez des notes

Si vous vous blessez à l’extérieur de votre lieu de travail, prenez des notes détaillées, comme pour n’importe quelle autre blessure professionnelle.

N’oubliez pas d’y inclure :

  • exactement ce qui s’est passé et comment, par exemple vous vous êtes penché pour mettre des boîtes sur une étagère;
  • les personnes présentes au moment de l’accident;
  • tout ce qui sortait de l’ordinaire concernant l’espace et les conditions de travail, comme le fait que le plancher était mouillé et glissant;
  • l’heure de l’accident ou depuis combien de temps vous étiez au travail;
  • les parties de votre corps qui ont été blessées;
  • ce que vous avez ressenti au moment de votre blessure, par exemple une douleur vive ou une sensation de brûlure;
  • si vous avez obtenu de l’aide médicale.

Prenez aussi en note les conversations que vous avez eues au sujet de votre blessure (avec votre superviseur, votre gestionnaire, votre patron, etc.).

Décrivez votre journée de travail, c’est-à-dire à quels moments vous :

  • travailliez;
  • vous occupiez de tâches ou de courses personnelles.

Précisez aussi :

  • pourquoi vous faisiez quelque chose qui vous a amené à quitter le lieu de travail;
  • si votre superviseur vous a donné des instructions;
  • si votre employeur fournissait le transport au moment de votre blessure;
  • si le déplacement ou la tâche était nécessaire à votre travail et pourquoi;
  • si vous étiez payé pendant vos déplacements;
  • si, pendant que vous vous déplaciez pour votre employeur, vous avez aussi fait des courses personnelles, pourquoi c’était nécessaire de les faire à ce moment-là et combien de temps cela vous a pris.

Il est bon de prendre ces notes peu après l’accident et de préciser les dates des événements.

Cacher ce site