Je n’étais pas au travail quand je me suis blessé. Pourrait-il quand même s’agir d’une blessure professionnelle?

2. Parlez-en à votre superviseur

Vous devez toujours signaler vos blessures à votre superviseur dès que possible, même si elles ne vous semblent pas graves.

Si vous ne pouvez pas faire le signalement sur-le-champ, assurez-vous au moins de le faire avant de quitter votre lieu de travail pour la journée.

Si vous ne signalez pas votre blessure tout de suite, il pourrait être difficile ou même impossible de prouver, plus tard, qu'elle a eu lieu au travail.

Demandez à votre superviseur s'il y a des règles établies par votre employeur que vous devez suivre. Par exemple, votre employeur pourrait exiger que vous voyiez un médecin immédiatement.

Si votre employeur a ce genre de règle, vous pouvez demander à votre superviseur de vous aider à les respecter.

Si votre lieu de travail a un délégué à la santé et à la sécurité ou un comité mixte sur la santé et la sécurité au travail, vous devriez l'informer de votre blessure. Si vous êtes membre d'une association professionnelle ou d'un , avisez-les aussi.

Cacher ce site