Quels sont mes droits si je ne parle pas l’anglais ou le français?

1. Consultez votre avocat ou l’avocat de service

Si vous ne comprenez pas l'anglais ou le français, dites à votre avocat quelle langue vous comprenez le mieux. Il demandera au tribunal qu'un interprète dans cette langue soit présent lors de votre prochaine comparution.

Si vous n'avez pas d'avocat, parlez à l'. Dites-lui que vous avez besoin d'un interprète. Il fera en sorte que vous ayez l'assistance d'un interprète à votre prochaine . Chaque fois que vous vous présentez devant le tribunal, rappelez au juge que vous aurez besoin de services d'interprétation à votre prochaine comparution. Votre demande sera ainsi consignée dans votre dossier.

Cacher ce site