Dois-je plaider coupable?

4. Consultez le procureur de la Couronne au sujet de vos options

Si vous songez à plaider coupable, consultez votre avocat ou au sujet du type de que vous risquez et des autres façons de régler votre affaire.

Par exemple, vous pourriez envisager un programme de déjudiciarisation. Ce genre de programme peut être offert pour une infraction mineure, ou si vous avez un problème de santé mentale ou autre, comme l'alcoolisme ou la toxicomanie, et que le procureur de la Couronne juge qu'il faut déterminer votre peine en tenant compte de ce problème.

Vous pouvez consulter le procureur de la Couronne à ce sujet lors de la rencontre préparatoire au procès. Les rencontres préparatoires au procès vous permettent de faire connaître votre situation à la Couronne. Vous avez plus de chances d'obtenir une peine plus clémente ou une absolution, ou de bénéficier d'un programme de , si la Couronne et le juge croient que vous faites des efforts pour régler vos problèmes personnels et réparer les préjudices que vous avez causés.

Dites-le au si :

  • vous avez fait des efforts pour réparer les préjudices causés;
  • vous avez fait des démarches depuis votre inculpation pour éviter ce comportement à l'avenir.

Il y a de nombreuses façons d'éviter de répéter le comportement à l'origine de l' criminelle. Par exemple, vous pourriez :

  • suivre un programme de maîtrise de la colère;
  • obtenir des services de counseling en toxicomanie et en consommation de drogues;
  • effectuer du travail bénévole au profit de la société et redonner à la communauté.

Apportez à la rencontre préparatoire au des preuves de vos cours, de vos séances de counseling, de votre travail communautaire et des autres efforts que vous avez faits depuis votre . Par exemple, vous pouvez apporter des diplômes, ou des lettres décrivant vos démarches.

Cacher ce site