Mon employeur veut que je passe une «évaluation» des blessures. Que devrais-je faire?

3. Faites ce que dit la CSPAAT

Votre employeur peut demander à la Commission de la sécurité professionnelle et de l'assurance contre les accidents du travail (CSPAAT) de décider si l'évaluation est obligatoire.

La CSPAAT déterminera si l'évaluation est nécessaire et si elle correspond à la blessure, à la maladie ou au problème de santé visé par votre réclamation.

Parfois, c'est la CSPAAT qui vous demande de passer l'évaluation.

Raisons de l’évaluation

Votre employeur ou la CSPAAT peut vous demander de passer une évaluation s'ils estiment que celle-ci :

  • vous aiderait à reprendre le travail rapidement et en toute sécurité;
  • les aiderait à s'y retrouver dans les opinions contradictoires de plusieurs professionnels de la santé;
  • permettrait de déterminer la nature de votre blessure, le diagnostic, si votre blessure est liée à votre travail, votre degré de ou vos limites physiques.

La CSPAAT peut aussi vous demander de passer une évaluation si elle juge que celle-ci vous aiderait à :

Importance de votre coopération

Si la CSPAAT vous dit d'aller à un rendez-vous médical ou à une évaluation, vous devez le faire.

Si elle juge que vous ne coopérez pas sans raison valable, elle peut réduire ou annuler vos prestations jusqu'à ce que vous coopériez.

Si vous n'êtes pas d'accord avec la CSPAAT, vous pouvez faire appel de sa décision.

Toutefois, si vous faites parce que la CSPAAT dit que vous ne coopérez pas, la CSPAAT peut arrêter de vous verser des prestations pendant qu'elle examine votre appel.

Cacher ce site