Je présente une demande CH. De quelles preuves ai-je besoin?

1. Rassemblez des lettres d’appui

Vous pouvez joindre à votre demande pour considérations d’ordre humanitaire des lettres d’appui écrites par des personnes qui vous connaissent.

Qui peut rédiger une lettre d’appui?

Voici des exemples de personnes qui pourraient rédiger une lettre pour vous aider.

Des membres de votre famille, s’ils sont citoyens canadiens ou résidents permanents, peuvent écrire à propos :

  • de leur lien de parenté avec vous;
  • des raisons pour lesquelles on devrait vous permettre de rester au Canada;
  • des conséquences de votre départ du Canada pour votre famille.

Vos anciens employeurs peuvent écrire une lettre d’appui indiquant le poste que vous occupiez et votre salaire, la période où vous avez travaillé pour eux et le travail que vous faisiez. Ils peuvent aussi formuler des commentaires positifs à votre sujet.

Un employeur qui voudrait vous embaucher une fois que vous aurez votre permis de travail pourrait indiquer le poste que vous occuperez et le salaire que vous aurez.

Il y a aussi vos enseignants, si vous êtes allé à l’école, et ceux de votre enfant. Par exemple, ils peuvent parler de vous ou de votre enfant en tant qu’écolier, et dire si vous appreniez bien et si vous participiez aux différentes activités.

Si vous avez été victime de violence familiale, les travailleurs d’un refuge peuvent écrire sur les démarches que vous avez faites pour obtenir de l’aide.

Des professionnels de la santé, des thérapeutes ou des conseillers pourraient confirmer que vous craigniez certaines difficultés si on vous forçait à quitter le pays.

Des chefs religieux ou des membres de votre communauté religieuse peuvent parler de votre implication, notamment de vos activités bénévoles.

Des amis et voisins peuvent dire que vous êtes apprécié de vos concitoyens et parler de votre contribution à la communauté.

Quoi écrire dans une lettre d’appui?

Voici les renseignements que devrait contenir une lettre d’appui :

  • La date;
  • Le nom de la personne qui écrit la lettre;
  • Comment cette personne vous a connu, et depuis quand elle vous connaît;
  • Les coordonnées de cette personne (numéro de téléphone, adresse);
  • Une photocopie d’un document qui prouve le statut de ou de citoyen canadien de cette personne.

Les lettres rédigées par des organismes communautaires, des établissements de services et des professionnels, comme un thérapeute, devraient porter l’en-tête officiel de l’organisation. Dans ces cas, aucune de statut au Canada n’est nécessaire.

Par ailleurs, la personne qui rédige la lettre doit être celle qui la signe.

Enfin, les lettres d’appui doivent être aussi détaillées que possible.

Cacher ce site