You are here

Que dois-je savoir au sujet du gestionnaire de cas de la CSPAAT?

Que dois-je savoir au sujet du gestionnaire de cas de la CSPAAT?
Cette question comprend une réponse et 4 étapes
1
2
3
4
Mis à jour le 
22 mars 2018
RÉPONSE

La personne à la Commission de la sécurité professionnelle et de l’assurance contre les accidents du travail (CSPAAT) qui s’occupe de votre demande est normalement celle qui prendra des décisions au sujet de cette demande et des prestations auxquelles vous avez droit.

Cette personne s’appelle un gestionnaire de cas.

Votre gestionnaire de cas peut vous appeler pour vous poser des questions sur :

  • le signalement que vous avez fait concernant votre blessure, c’est-à-dire le formulaire 6 – Avis de lésion ou de maladie (travailleur);
  • vos blessures;
  • ce que vous êtes présentement capables de faire.

Vous devez répondre le mieux possible à ses questions. Il est important de coopérer avec la CSPAAT. Pour en savoir plus, consultez l’étape 1. Prenez des notes sur tous vos échanges avec la CSPAAT.

En plus du gestionnaire de cas, d’autres employés de la CSPAAT pourraient prendre contact avec vous, comme une infirmière-conseil, un coordonnateur en matière de retour au travail ou un spécialiste en transition professionnelle.

Demandez de l’aide si vous ne comprenez pas

Si vous ne comprenez pas ce que dit ou écrit le gestionnaire de cas, demandez-lui de vous l’expliquer autrement.

Si vous avez du mal à parler, à entendre ou à écrire, peu importe la raison, dites-le à la CSPAAT. Celle-ci est obligée par la loi de s’assurer que vous avez l’aide dont vous avez besoin pour comprendre ce qui arrive à votre réclamation. Cette aide peut comprendre des services de traduction dans une langue que vous comprenez.

Délai d’attente pour la décision

Dans l’espace de deux semaines, la CSPAAT devrait vous dire si elle compte vous verser des prestations. Si votre cas est compliqué, cela peut prendre 12 semaines ou plus.

Si votre gestionnaire de cas prévoit qu’il faudra plus de deux semaines pour en arriver à une décision, il devrait vous dire :

  • ce qui arrive à votre demande;
  • ce que fait la CSPAAT pour prendre une décision concernant votre blessure et votre demande de prestations.

Problèmes avec la CSPAAT

Si vous êtes insatisfait de la façon dont le gestionnaire de cas s’occupe de votre demande, vous pouvez parler à son supérieur. Pour en savoir plus, consultez l’étape 2.

Si vous avez des problèmes avec le gestionnaire de cas et son supérieur, vous pouvez communiquer avec la Commission des pratiques équitables. Pour en savoir plus, consultez l’étape 4.

Parlez Français