Que se passera-t-il si j’appelle la police parce que mon partenaire m’inflige des mauvais traitements?

3. Demandez de l’aide en cas de blessure

Si vous êtes blessé, vous pouvez aussi demander aux policiers d’appeler une ambulance ou de vous amener à l’hôpital, chez un médecin que vous connaissez et en qui vous avez confiance ou dans un centre de traitement en cas d’agression sexuelle ou de violence familiale,s’il y en a un près de chez vous. Ces centres en milieu hospitalier viennent en aide aux victimes de et d’agression sexuelle.

Vous pouvez également vous rendre dans un centre par vos propres moyens; vous n’avez pas à appeler les policiers avant.

Le personnel de ces centres peut vous administrer un traitement médical, photographier vos blessures et établir des preuves qui les confirment. Il vous demande d’abord votre consentement, et vous avez le droit de refuser certaines choses. Par exemple, vous pourriez accepter que le personnel prenne des notes sur vos blessures, mais pas de photos.

Les données recueillies peuvent servir d’éléments de preuve si des accusations criminelles sont portées contre votre partenaire. Le centre peut aussi conserver ces données au cas où vous en auriez besoin plus tard.

Le personnel de ces centres peut vous aider même si vous n’avez aucune blessure physique, ou si vous croyez n’avoir subi aucune blessure. Les centres, qui sont en activité 24 heures sur 24, offrent des services de suivi médical, de counseling en cas de crise et d’aiguillage vers les refuges. Ils offrent également de l’aide juridique et financière.

Cacher ce site