Je suis une personne âgée et on me force à quitter mon logement. Que puis-je faire?

1. Sachez ce qui constitue des mauvais traitements

On parle de mauvais traitements lorsque quelqu'un limite ou contrôle vos droits et libertés.

Un signe que vous pourriez en être victime, c'est si quelqu'un essaie de vous forcer à accepter ses décisions, comme de changer vos conditions de logement (p. ex., laisser quelqu'un emménager chez vous ou vous forcer à déménager).

Mais il peut être difficile de confirmer qu'une situation constitue des mauvais traitements parce que la personne responsable est généralement quelqu'un qu'on aime ou qui semble se soucier de nous.

Il peut s'agir :

  • d'un membre de votre famille;
  • de votre conjoint ou partenaire;
  • de votre colocataire, voisin ou propriétaire;
  • d'un (rémunéré ou non);
  • d'un fournisseur de services embauché pour s'occuper de votre résidence ou terrain;
  • d'une personne de qui vous dépendez pour votre hébergement ou votre soutien financier;
  • d'un ami ou de toute autre personne de confiance.

Il se peut que vos amis, votre famille ou vos fournisseurs de soins s'inquiètent pour vous ou croient que vous avez besoin d'aide supplémentaire. Malgré cela, ils ne peuvent pas décider de vos conditions de logement. Cela vaut tant que vous êtes de prendre vous-même des décisions.

Mauvais traitements psychologiques

On parle de mauvais traitements psychologiques si, pour tenter d'influencer vos conditions de logement, une personne :

  • vous insulte, vous humilie, vous blâme, vous rabaisse ou vous fait ressentir de la honte;
  • vous menace ou vous intimide;
  • vous force à déménager;
  • vous empêche de communiquer avec vos amis ou votre famille, ou de participer à des activités sociales, si vous refusez de déménager.

Exploitation financière

On parle d'exploitation financière quand, pour tenter d'influencer vos conditions de logement, une personne :

  • contrôle la façon dont vous payez les dépenses pour votre résidence;
  • habite chez vous sans payer sa juste part des dépenses;
  • vous met de la pression pour faire quelque chose que vous ne voulez pas, comme vendre votre résidence ou vos biens.

Pour en savoir plus, consultez la question Je suis une personne âgée. Comment savoir si je suis victime d’exploitation financière?

Négligence

On considère aussi la négligence comme des mauvais traitements si une personne ne répond pas à vos besoins de base alors qu'elle s'était engagée à le faire. Elle pourrait, par exemple, vous laisser dans un lieu non sécuritaire.

Elle peut aussi menacer de cesser de faire certaines choses pour vous si vous ne déménagez pas, par exemple :

  • vous empêcher d'obtenir des soins médicaux ou des soins à domicile;
  • vous priver de nourriture ou de vêtements appropriés, ou ne pas vous aider à faire votre toilette ou votre hygiène personnelle;
  • ne pas vous aider à réaliser vos activités quotidiennes dans votre résidence actuelle;
  • vous abandonner ou vous laisser seul, si vous êtes en situation de dépendance.

Les mauvais traitements peuvent aussi être de nature physique ou sexuelle. Vous pouvez être victime de plusieurs formes de mauvais traitements. Par exemple, si quelqu'un tente d'influencer vos conditions de logement, on peut parler de mauvais traitements psychologiques et d'exploitation financière.

Cacher ce site