Je suis une personne âgée et on me force à quitter mon logement. Que puis-je faire?

2. Sachez qui peut prendre des décisions

Tant que vous êtes , vous pouvez prendre vous-même les décisions ou demander à quelqu'un de les prendre pour vous.

Si vous sentez qu'on vous met de la pression pour que vous déménagiez, demandez-vous d'abord qui a légalement le droit de prendre cette décision.

Il pourrait être bon de parler de vos options avec des personnes de confiance. Allez-vous rester où vous habitez actuellement? Quelles sont vos options pour l'avenir?

Renseignez-vous sur les services gouvernementaux qui peuvent vous aider à continuer à vivre en sécurité à la maison et sur vos autres options d'hébergement (p. ex., , et logement avec services de soutien).

Si vous êtes victime de mauvais traitements, vous pouvez aussi obtenir de l'aide en appelant la Ligne d’assistance aux personnes âgées au 1 866 299‑1011. Vous pourrez discuter de vos préoccupations et obtenir des renseignements. On vous parlera des différents organismes de la province qui aident les personnes âgées victimes de mauvais traitements. Ces organismes vous orienteront vers des gens capables de vous expliquer vos options pour que vous puissiez décider de la suite des choses.

Prendre vos propres décisions

À moins d'être déclaré , vous avez le droit de prendre vos propres décisions.

Vous avez le droit de faire vos choix, même si vos décisions sont dangereuses pour vous. Par exemple, si vous avez de la difficulté à vivre seul et à réaliser vos tâches quotidiennes, personne n'a le droit de vous forcer à emménager dans un foyer de soins. Vous avez le droit de vivre seul, même si ce choix vous amène à vivre dans la solitude ou que vous avez de la difficulté à prendre soin de vous.

En revanche, vous ne pouvez pas prendre vos propres décisions si vous êtes mentalement incapable. Être mentalement incapable signifie que vous ne comprenez pas :

  • l'information nécessaire pour prendre une décision;
  • les conséquences que pourraient avoir les décisions que vous prenez sur vos traitements ou vos soins personnels.

Rédiger une procuration relative au soin de la personne

Il est possible que vous ayez déjà une procuration relative au soin de la personne. Il s'agit d'un document juridique qui donne à une autre personne le pouvoir de prendre des décisions concernant vos soins.

Si vous n'en avez pas, vous pourriez envisager d'en rédiger une pour nommer la personne qui prendra les décisions à votre place si vous devenez mentalement incapable. On appelle cette personne un « procureur », mais cela ne veut pas dire qu'elle doit être avocate. Elle agit comme .

Une procuration relative au soin de la personne permet à quelqu'un d'autre de prendre des décisions pour vous, mais seulement si vous êtes déclaré incapable de le faire et de vous occuper de vous-même.

Les décisions relatives aux soins de la personne touchent :

  • l'endroit où vous vivez;
  • vos soins de santé (p. ex, traitements fournis par un praticien de la santé, admission dans un foyer de soins de longue durée et services d'aide personnelle qui y sont reçus);
  • l'alimentation, l'habillement, l'hygiène et la sécurité.

Lorsque vous rédigez votre procuration relative au soin de la personne, vous pouvez indiquer les types de soins que vous voulez et ne voulez pas. Par exemple, vous pouvez indiquer les traitements médicaux que vous ne voulez pas si vous tombez très malade. C'est ce qu'on appelle la « planification anticipée des soins ».

Déclaration de l’incapacité mentale

C'est la loi qui détermine qui peut décider de votre capacité mentale à prendre des décisions concernant vos traitements ou vos soins de longue durée.

Pour les décisions concernant vos traitements, c'est un praticien de la santé qui peut le faire : médecin, infirmier, dentiste, physiothérapeute, ergothérapeute, psychologue, etc.

Pour les décisions relatives aux soins de longue durée, c'est plutôt un évaluateur qui déterminera si vous êtes mentalement capable. La Loi sur le consentement aux soins de santé indique quels professionnels de la santé peuvent agir comme évaluateur. Il peut s'agit d'infirmiers, de médecins, de certains travailleurs sociaux, de diététistes, d'ergothérapeutes, de physiothérapeutes, de psychologues, d'audiologistes et d'orthophonistes.

Les décisions relatives aux soins de longue durée visent à déterminer si vous devez :

  • déménager dans un foyer de soins de longue durée;
  • obtenir des services d'aide personnelle, par exemple pour les bains ou les repas, pendant votre séjour en foyer de soins de longue durée ou en maison de retraite.

Votre peut prendre les décisions pour vous seulement si vous êtes déclaré incapable de les prendre vous-même.

Cacher ce site