Je m’apprête à devenir parent. Ai-je droit à l’assurance-emploi?

4. Determinez le montant auquel vous avez droit

La plupart des personnes admissibles ont droit à des prestations standards correspondant à 55 % de leur rémunération hebdomadaire moyenne assurable. Depuis le 1er janvier 2022, le montant le plus élevé que vous pouvez recevoir est de 638 $ par semaine.

Si vous choisissez de recevoir vos prestations parentales prolongées, vous touchez 33 % de votre rémunération hebdomadaire assurable moyenne, jusqu' à concurrence de 383 $ par semaine.

Tous les types de prestations d'assurance-emploi sont imposables. Les impôts fédéral et provincial ou territorial, le cas échéant, sont déduits de vos prestations.

Supplément familial

Le supplément familial est une prestation supplémentaire pour les familles à faible revenu ayant des enfants. Vous y avez droit si :

  • votre revenu familial annuel après impôt est de 25 921 $ ou moins;
  • une personne de votre ménage – votre époux, votre conjoint de fait ou vous-même – reçoit la Prestation fiscale canadienne pour enfants.

Le montant du supplément familial dépend :

  • de votre revenu familial annuel net, à concurrence de 25 921 $;
  • du nombre d'enfants dans votre famille et de leur âge.

Le supplément familial peut faire passer vos prestations à un maximum de 80 % de votre revenu, à concurrence de 638 $ par semaine. Si votre époux ou votre conjoint de fait et vous-même touchez tous deux des prestations d'assurance-emploi, un seul d'entre vous recevra le supplément familial. Il est habituellement préférable que l'époux ou le conjoint de fait qui gagne moins d'argent reçoive le supplément.

Le supplément familial diminue à mesure que votre revenu augmente. Si vous atteignez le revenu maximum de 25 921 $, vous ne recevrez plus le supplément.

Exemption de gains

Si vous travaillez pendant que vous recevez des prestations de maternité, la somme exacte que vous gagnez est déduite de vos prestations. Toutefois, si vous travaillez pendant que vous touchez des prestations parentales, vous pouvez conserver une partie de l'argent que vous gagnez. C'est ce qu'on appelle une « exemption de gains ».

Cacher ce site