J’ai demandé à parrainer quelqu’un à l’extérieur du Canada. Que se passera-t-il?

3. Attendez qu’IRCC communique avec la personne que vous parrainez

Si le membre de votre famille ou de votre parenté n’est pas au Canada, Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) envoie votre demande au bureau des visas qui s’occupe de la région où vit cette personne.

Le bureau des visas décidera si la personne à parrainer :

Il décide aussi s’il y a d’autres raisons de refuser la demande de statut de . Par exemple, il peut la refuser si vous ou la personne que vous parrainez avez fait une fausse déclaration, c’est-à-dire que vous avez donné une information fausse, ou caché un renseignement que vous étiez obligé de fournir.

Si vous avez fait une fausse déclaration, les choses se compliqueront. Demandez des conseils juridiques si vous croyez que c’est le cas.

Si votre ou vit au Canada, c’est un bureau d’immigration au Canada qui prendra ces décisions.

IRCC communiquera avec le membre de votre famille ou parenté pour obtenir les renseignements qu’il lui faut pour décider du parrainage. Il peut aussi l’inviter à une entrevue.

Documentation

Dans votre demande de parrainage, vous aurez joint d’autres documents. Il se peut qu’IRCC demande à voir les originaux de certains d’entre eux, comme le passeport, le certificat de naissance et le certificat de mariage.

Il peut aussi demander d’autres documents s’il croit que ceux qu’il a ne suffisent pas à prouver que le membre de votre famille ou parenté peut être parrainé. Par exemple, il pourrait demander d’autres preuves de la relation entre vous et votre conjoint ou partenaire.

Biométrie

Presque tous ceux qui demandent un visa de résident permanent doivent fournir ce qu’IRCC appelle des « données biométriques ». Il s’agit des empreintes digitales et d’une photo. IRCC enverra à la personne une lettre lui indiquant où elle peut aller pour faire prendre ses données biométriques.

Examens médicaux

IRCC demandera au membre de votre famille ou parenté de passer un examen médical, qui doit être fait par l’un des médecins désignés d’IRCC.

Si la personne a un conjoint, un conjoint de fait ou un , cette autre personne doit aussi passer un examen médical, même si la demande de résidence permanente indique qu’elle ne viendra pas au Canada.

Le médecin enverra les résultats directement à IRCC, qui les utilisera pour déterminer si la personne est interdite de territoire. Pour en savoir plus à ce sujet, voir l’étape 4.

Cacher ce site