Comment faire pour rédiger une procuration relative au soin de la personne?Mis à jour le 16 Juillet

3. Pensez à nommer une personne qui déterminera votre capacité

Pour que votre procureur puisse prendre une décision à votre place, quelqu'un doit d'abord déterminer que vous êtes de le faire.

Pour être de rédiger une , vous devez :

  • savoir si votre procureur se soucie réellement de votre confort et de vos soins;
  • comprendre que cette personne pourrait devoir prendre des décisions à votre place.

Une personne peut être si elle est malade ou faible et n'a pas les idées claires. Elle peut aussi avoir une maladie comme l'Alzheimer qui nuit à sa capacité de réfléchir et à sa mémoire.

Mais beaucoup de personnes malades ou atteintes d'Alzheimer peuvent quand même prendre certaines décisions. On peut aussi redevenir , par exemple en prenant des médicaments.

Décisions sur les soins personnels

Votre procuration relative au soin de la personne peut inclure une mention indiquant qui peut déterminer votre capacité à prendre des décisions sur vos soins personnels. Sans cette mention, c'est votre procureur qui choisit cette personne.

Si vous nommez quelqu'un, votre procureur ne peut généralement pas prendre de décisions pour vous tant que cette personne n'a pas confirmé votre incapacité.

Vous pouvez nommer quelqu'un de précis, comme votre médecin de famille ou un autre professionnel de la santé, un ami, ou même votre procureur. Ou vous pouvez indiquer qu'il doit s'agir d'un certain type de professionnel, comme un médecin, un travailleur social, un psychologue ou un infirmier.

Vous pouvez aussi indiquer que votre incapacité doit être confirmée, sans nommer quelqu'un ni professionnel. Cela veut dire qu'elle sera confirmée par un .

Un évaluateur de la capacité est un professionnel qui a reçu une formation spéciale et l'approbation du gouvernement pour déterminer si une personne est mentalement incapable. Le Bureau du tuteur et curateur public a une liste des personnes qui exercent ce métier en Ontario.

Décisions sur les soins de santé

Votre praticien de la santé détermine votre capacité à donner un « consentement éclairé » sur votre traitement médical, ce qui veut dire accepter votre prise en charge médicale après avoir reçu de l'information sur votre traitement.

Les praticiens de la santé comprennent les médecins, les infirmiers, les dentistes, les physiothérapeutes, les ergothérapeutes, les psychologues et les psychiatres.

Parfois, aucun consentement n'est nécessaire. Par exemple, si vous avez besoin d'un traitement urgent, attendre votre consentement pourrait prolonger vos souffrances et mettre votre vie en danger. Mais même en situation d'urgence, les praticiens de la santé ne doivent jamais vous donner un traitement s'ils ont de bonnes raisons de croire que vous le refuseriez.

L'évaluation de votre capacité mentale peut être nécessaire pour d'autres types de décisions sur les soins de santé, par exemple :

  • votre déménagement dans un foyer de soins de longue durée;
  • vos services de soins personnels dans un foyer de soins de longue durée.

Cette évaluation doit être faite par un praticien de la santé qui a la qualité d'évaluateur.

L'évaluateur doit être un infirmier, un médecin, un psychologue, un ergothérapeute, un travailleur social, un physiothérapeute, un orthophoniste, un diététiste ou un audiologiste.

Cacher ce site