Comment faire pour rédiger une procuration relative au soin de la personne?

4. Renseignez-vous sur la communication de vos désirs

Dans votre procuration, vous pouvez indiquer ce que vous voulez et ne voulez pas concernant vos soins personnels. C'est ce qu'on appelle « planification anticipée des soins ».

Vous pouvez aussi écrire vos désirs dans un document séparé ou les communiquer d'une autre façon, par exemple en informant votre procureur ou en vous enregistrant.

Vos désirs sont considérés comme étant valides :

  • s'ils ne sont pas exprimés sous la contrainte;
  • si vous étiez au moment de les exprimer;
  • si vous aviez au moins 16 ans au moment de les exprimer.

Ils peuvent comprendre ce qui suit :

  • rester dans votre domicile le plus longtemps possible;
  • respecter votre religion dans le choix de votre alimentation;
  • laisser les médecins utiliser des appareils permettant de vous maintenir artificiellement en vie si vous avez une maladie incurable.

Avant de déterminer vos désirs, vous pouvez discuter avec votre médecin ou un autre praticien de la santé :

  • de vos problèmes de santé actuels;
  • de ceux que vous pourriez développer.

Ces renseignements pourraient vous aider à mieux déterminer vos désirs concernant vos soins.

Comment vos désirs sont respectés

Si vous devenez , votre procureur ou votre doit essayer de respecter vos désirs s'ils s'appliquent à la décision à prendre, même s'il n'est pas d'accord avec ceux-ci.

Si votre procureur ou votre juge qu'il est impossible de respecter votre désir, il doit prendre la décision qu'il pense être dans votre intérêt supérieur.

Par exemple, si vous avez dit que vous ne vouliez pas déménager dans un foyer de soins de longue durée, mais que vous avez maintenant besoin de soins et de surveillance en tout temps, votre procureur pourrait décider de vous installer dans un foyer de soins de longue durée si :

  • aucun ami ou membre de votre famille ne peut s'occuper de vous;
  • vous n'avez pas les moyens d'engager les fournisseurs de soins dont vous avez besoin.

Votre procureur peut déterminer que votre désir est impossible à respecter sans l'approbation de la Commission du consentement et de la capacité.

Il doit cependant présenter une demande à la Commission si votre désir pouvait être respecté, mais qu'il croit que vous changeriez d'avis maintenant si :

  • vous étiez ;
  • vous connaissiez vos problèmes de santé et les traitements les plus récents.

Les médecins et le personnel médical ne sont pas tenus de respecter vos désirs écrits et ne peuvent pas agir en fonction de ceux-ci. Les médecins doivent obtenir ce qu'on appelle un « consentement éclairé » auprès de votre procureur ou mandataire spécial avant de vous donner des soins. Donner son consentement éclairé veut dire accepter sa prise en charge médicale après avoir reçu de l'information sur son traitement.

Cacher ce site