Que faire si une personne âgée est victime de mauvais traitements?

1. Comprenez la notion de mauvais traitements

On parle de mauvais traitements à l’égard des personnes âgées lorsque quelqu’un limite ou contrôle les droits et libertés d’un . Souvent, ce dernier a peur et croit qu’il ne peut plus faire ses propres choix.

Auteur des mauvais traitements

Généralement, l’auteur des mauvais traitements est une personne connue de la victime, et même souvent quelqu’un qui lui est cher et en qui elle a confiance.

Habituellement, il a du contrôle ou de l’influence sur la vie de la victime, par exemple en étant responsable de son alimentation, de son logement, de ses soins personnels ou de lui tenir compagnie.

Il peut s’agir :

  • d’un membre de la famille de la victime;
  • de son conjoint ou partenaire;
  • d’un colocataire, voisin ou propriétaire;
  • d’un (rémunéré ou non);
  • d’un fournisseur de services embauché pour s’occuper de sa résidence ou de son terrain;
  • d’un ami ou de toute autre personne de confiance.

Types de mauvais traitements

Les mauvais traitements peuvent être de nature physique, sexuelle, psychologique ou financière. On parle aussi de mauvais traitements si quelqu’un nous néglige ou s’occupe mal de nous.

Toutes les formes de mauvais traitements sont condamnables, mais ne sont pas toutes de nature criminelle. Par exemple, si un fournisseur de soins dit à une personne qu’elle n’est bonne à rien, c’est une forme de mauvais traitements, mais pas un . En revanche, si un fournisseur de soins frappe un aîné, c’en est un.

Mauvais traitements physiques

On parle de mauvais traitements physiques lorsqu’il y a de la violence ou un brusque. C’est le cas par exemple si quelqu’un :

  • frappe une , lui donne des coups de poing ou la pousse;
  • l’enferme ou l’immobilise.

Mauvais traitements sexuels

Cette forme de mauvais traitements signifie que quelqu’un pose des gestes de nature sexuelle à l’endroit d’une personne âgée sans son consentement ou à son insu, par exemple :

  • des attouchements inappropriés;
  • des commentaires sexuels;
  • des contacts sexuels forcés.

Mauvais traitements psychologiques

Il s’agit de comportements visant à faire perdre à une personne âgée sa confiance en soi, par exemple :

  • l’insulter, l’intimider, l’humilier, la menacer ou la dénigrer;
  • contrôler ses activités;
  • couper ses contacts avec sa famille et ses amis.

Exploitation financière

On parle d’exploitation financière quand quelqu’un contrôle ou s’approprie les biens d’une personne âgée, par exemple :

  • vole son argent ou contrôle ses dépenses;
  • habite chez elle sans payer sa part du loyer ou des dépenses;
  • lui met de la pression pour qu’elle vende ses biens, signe des documents juridiques ou donne de l’argent à des membres de sa parenté ou à des fournisseurs de soins.

Négligence

La négligence, c’est le fait de ne pas répondre aux besoins de base d’une personne âgée alors qu’on s’était engagé à le faire, notamment :

  • l’empêcher d’obtenir des soins à domicile ou des soins médicaux;
  • la laisser dans un lieu dangereux;
  • la priver de nourriture ou de vêtements appropriés, ou ne pas l’aider à faire sa toilette ou à voir à son hygiène personnelle.
Cacher ce site